Valence (5 et 6 Juillet 2003)

Trophée Kart-Mag : Stéphane au top niveau en Catégorie Nationale 100
vendredi 17 mars 2006
par  toprallye
popularité : 45%

Après le BAC S réussi du 1er coup (la mention était toute proche), Stéphane a découvert le week-end dernier la compétition de haut niveau en participant au Trophée KART-MAG dans la catégorie Nationale 100 (moteurs à air d’environ 28 à 30 chevaux). Pour cette épreuve nationale organisée par le magazine de karting « KART-MAG » sur le circuit de VALENCE, environ 200 pilotes étaient présent dont plus de 70 dans la catégorie de Stéphane. Tous les principaux concurrents de l’hexagone étaient réunis, attirés par la prime importante offerte au vainqueur de cette catégorie (une course tous frais payés dans la catégorie Elite pour la finale du Championnat de France).

Après des essais un peu décevant le Dimanche précédent la course, nous décidons de préparer au mieux cette 1ère participation dans la catégorie Nationale 100, de plus, dans une course d’un niveau aussi relevé.
Dès jeudi matin, Stéphane est sur le circuit de Valence avec son oncle Alain (qui est très content de renvoyer un peu l’ascenseur à son neveu) pour commencer les essais et essayer de cerner les réglages de cette nouvelle catégorie (Moteur, carburateur et pneus différents). Ils sont rejoints par Serge l’après-midi pour continuer ces essais.

Le Vendredi, pour les essais officiels (4 séries), Nicolas BONACINI notre mécano officiel est là. Ces séries d’essais vont être optimisées afin de tester le maximum de réglages (châssis et moteurs). Vendredi soir Stéphane commence à être confiant car son kart a bien progressé et il se rapproche des meilleurs temps. Il reste pourtant encore quelques solutions à tester pour essayer d’améliorer encore un peu le kart.

Samedi matin, le warm-up sera également utilisé pour tester 2 réglages supplémentaires. Pour les Chronos, les pilotes sont séparées en 2 séries (pairs et impairs) pour limiter le nombre de karts sur la piste (34 karts à la fois maxi) et ils ont droit à 2 séances qualificatives. Stéphane s’élance dans la 1ère série et il réalise un superbe chrono (3ème temps) bien qu’étant gêné dans ses tours rapides. La 2ème série étant un peu plus rapide (la piste s’améliore), il se retrouve 7ème temps chrono sur 72 concurrents.

Pour la 2ème séance qualificative, Serge et Nicolas réussissent à convaincre Stéphane de profiter du fait qu’il a réalisé un très bon temps pour tester encore quelques modifications lors de cette séance car peu de pilotes devraient pouvoir améliorer leurs chronos (les pneus neufs sont très performant sur les 1er tours, mais ils perdent un peu après). A l’arrivée Stéphane n’a pas amélioré son temps mais les modifications effectuées vont dans le bon sens (Kart plus efficace dans la partie rapide du circuit).
Un seul pilote réussi à bien améliorer son temps et à passer devant Stéphane qui a donc le 8ème temps chrono.
Samedi après-midi, il faut s’attaquer aux 3 manches qualificatives (seul les 34 premiers sont qualifiés pour la pré-finale et la finale du Dimanche, les autres concurrents devant concourir pour la consolante).
Il faut se classer le mieux possible, tout en préservant le matériel et les pneus pour la suite de la compétition.
Stéphane se classe 5ème de la 1ère manche, fait encore quelques modifications sur son kart pour la 2ème manche où il se classe 2ème en réalisant le meilleur temps (il connaît maintenant le moteur et la démultiplication qu’il faut pour la course). Il sait aussi qu’il possède un très bon moteur préparé avec amour et passion par son préparateur Gérard BONACINI (FRANCITAL KARTING à BEAUCAIRE).

Nous décidons de préserver ce moteur pour la pré-finale et la finale, et Stéphane attaque la 3ème manche avec le 2ème moteur qui est un tout petit peu moins performant. Dès le départ Stéphane a très chaud car il se retrouve avec un concurrent qui escalade son kart et lui monte sur le dos. Au bout de quelques tours Stéphane a de plus en plus mal au dos et n’est pas satisfait du comportement du kart.
Malgré cela il parvient à terminer 6ème de cette manche et il est également 6ème au cumul des manches.
C’est déjà une superbe performance devant le plateau réuni et Stéphane sait qu’il peut maintenant viser le podium si ce n’est mieux. Il est malgré tout soucieux car son dos le fait souffrir et le comportement du kart s’est dégradé au fil des tours. Ses mécanos vont contrôler minutieusement le kart et trouver l’origine du problème (un raidisseur du siège s’est fendu lors de l’escalade de son kart). Un peu de soudure et une révision complète (carburateur, chaîne, train avant, etc...) vont remettre à neuf le châssis pour la suite de la compétition.

Dimanche matin, les quelques tours effectués lors du warm-up vont rassurer Stéphane sur le bon fonctionnement de son kart. La pré-finale et la finale se déroulant l’après-midi, Stéphane est confiant et ne paraît pas stressé. Il va s’élancer en 6ème position au départ de la pré-finale.

Dès le départ de la pré-finale (17 tours), on voit Stéphane très à l’aise car très rapidement il est 4ème et 1 tour après 3ème. Pendant 2 ou 3 tours il continue ainsi avant de prendre la 2ème place lors d’un super freinage en bout de ligne droite. Il va dès lors prendre un peu de marge sur le 3ème et très bien gérer sa course en économisant ses pneus pour la finale. Il réalise les mêmes temps que le premier qui s’était légèrement détaché. De l’extérieur l’on ne voit pas que Stéphane souffre énormément de son dos. Heureusement, un kiné présent sur le circuit vient à son secours à l’arrivée pour le soulager.

Stéphane va donc s’élancer en 1ère ligne et il est très confiant dans les capacités de son kart (à priori de lui aussi) pour aller chercher cette 1ère place au leader (Fabien MARTINEAU qui a 23 ans et a été un champion de la catégorie Elite en 2000). A priori Stéphane est un des seuls pilotes à rouler dans les temps de MARTINEAU. Stéphane est à l’extérieur sur la grille de départ et est obliger d’être prudent dans le 1er virage ce qui lui fait perdre quelques places mais dans le 2ème virage le concurrent qui le précède se met en travers, Stéphane lève le pied mais le concurrent qui est collé à son pare-choc le propulse sur l’autre kart.
Stéphane s’envole par dessus l’autre kart pour retomber dans la terre sur le bord du circuit et reprendre la piste plus loin mais en 20ème position. Il fait un tour doublant un concurrent mais son kart est devenu inconduisible (l’arbre arrière s’est tordu à l’atterrissage de son kart) et il doit abandonner pour ne pas abîmer encore plus son châssis. Stéphane est très déçu car il savait la victoire à sa portée, de plus dans le choc il s’est fait mal au bras et aux cotes.
Son équipe et ses copains se chargent de le réconforter et le soigner. Tout le monde vient le féliciter pour cette superbe course ou il est passé très près de l’exploit pour sa 1ère participation dans cette catégorie. Stéphane a su montrer une nouvelle fois toutes ses capacités à mettre au point le matériel et ensuite à en faire le meilleur usage avec un coup de volant digne des meilleurs (les personnes qui ne le connaissaient pas ont été très surprises par son niveau de performance, pour les autres cela a été une confirmation de son talent).

Stéphane en profite pour remercier tous les partenaires qui le soutiennent et lui ont permis de participer à cette épreuve, il remercie aussi Gérard et Nicolas BONACINI pour leur travail et leur dévouement (une course est faite d’une multitude de petit détails), son oncle Alain, sa famille et ses amis qui le soutiennent et l’encouragent.

La finale National CUP prévue le week-end du 14 juillet a été reporté au mois d’octobre. Cela laisse un peu de repos pour Stéphane qui va participer les 15 et 16 juillet à la finale de la sélection KART TOUR sur le circuit du MANS (le vainqueur gagne une saison en KART dans la catégorie organisée par la FFSA).

Stéphane et Serge PELLEREY


Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois